Des taux d'intérêts très bas sur les crédits immobiliers pour commencer 2019

L'envie de concrétiser l'achat de son logement neuf ou de réaliser un investissement locatif implique le montage d'un plan de financement. Les crédits immobiliers en sont souvent le pivot principal. Leurs taux d'intérêts n'ont pas cessé de baisser, et vont se maintenir  à un niveau très bas sur les premiers mois de l'année 2019. Certains acheteurs ou investisseurs en immobilier neuf, au profil jugé attractif par les banques, vont pouvoir en tirer partie. 

Des encours de crédits immobiliers au plus haut

Le niveau n'avait jamais été atteint jusqu'ici : la dernière étude de la Banque de France précise que "le montant des encours de crédits immobiliers particuliers a atteint 1.003 milliards d’euros en France, à la fin du mois de novembre 2018". Le chiffre représente 82 % de l'endettement global des ménages. Celui-ci a doublé en l'espace de douze ans, sous l'effet de la hausse des prix mais aussi des taux d'intérêts bas pratiqués.

Autres enseignements de l'étude : le taux d'intérêt moyen des crédits à l'habitat est au plus bas depuis fin 2016 (1,50 % en taux fixe et long terme en novembre 2018) et la croissance des crédits à l'habitat a atteint + 5,9 %  en novembre 2018.

Des taux d'intérêts bas, propices pour acheter ou investir en immobilier neuf 

Depuis, les analystes, à commencer par les courtiers spécialisés, n'ont pas vu d'inflexion sur les taux de crédits. Au contraire. Du côté d'Emprunt Direct, on remarque "qu'en janvier 2018, les emprunteurs prétendaient, sur 10 ans à des taux allant de 0,80% à 1,15 %, contre des taux allant de 0,75% à 1,15% aujourd’hui. De même sur 20 ans, les acquéreurs pouvaient espérer des taux allant de 1,30% à 1,65% et peuvent aujourd’hui emprunter à un taux allant de 1,25% à 1,55%."

Début janvier 2019, l'analyse du marché des taux par le courtier Meilleurstaux est très claire "  les taux vont rester bas, car le contexte général plaide pour un maintien des taux bas : pas de reprise économique franche, une inflation encore très limitée et une politique toujours accommodante de la Banque Centrale Européenne... " Conclusion : "Les taux de crédits immobiliers moyens [vont se maintenir] toujours sous la barre des 2 % sur les durées allant jusqu’à 25 ans, au moins jusqu’au printemps 2019".

Cette situation s'avère très favorable pour les particuliers décidés à devenir propriétaire d'un logement neuf - appartement ou maison - ou à investir dans de l'immobilier neuf locatif : ils ont plus de possibilités pour lisser leur investissement, mais aussi pour emprunter plus à effort égal

Des profils d'acheteurs ou investisseurs en immobilier neuf recherchés

Si la situation a permis de solvabiliser certains ménages modestes, la persistance de taux bas sur les crédits immobiliers à également entraîner certains effets. Cela a notamment induit une baisse des taux d'usure, avec des effets pervers sur quelques dossiers de demande de crédit. Cela reste heureusement très marginal.

Autre effet, et non des moindres : la "prime" à certains profils d'acheteurs ou d'investisseurs souhaitant concrétiser un projet en immobilier neuf, qu'il s'agisse d'une opération d'habitat ou d'ordre patrimonial.  Ainsi Empruntis, dans sa lettre de janvier 2019, constate : "Les banques maintiennent leurs politiques conquérantes en ce début d'année ... elles privilégient, en termes de négociation, les clients haut de gamme ou en devenir (des jeunes à revenus évolutifs)... elles n'ont pas peur de proposer régulièrement des taux de 20 centimes inférieurs à leur barème lorsque le profil du client les intéresse." Et d'emettre ce conseil :"En cette période de taux bas, il est donc nécessaire pour les emprunteurs de comparer".

Quant au prélèvement à la source de l'impôt et aux craintes exprimées sur l'obtention du crédit immobilier, Meilleurstaux détaille : "Il faut rester serein : les banques ne vont pas changer leur façon d’étudier les demandes de crédit...sur les feuilles de paie va figurer une ligne « avant prélèvement à la source » ... c’est cette ligne qui servira à calculer la capacité d’endettement".

Pour vivre ou pour investir ?

Nous vous accompagnons
dans votre projet

Envoyez-nous un message nous vous contacterons dans les plus brefs délais

Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. LP Promotion accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.