En quoi l'immobilier neuf est-il moins cher que l'ancien ?

Dispositifs fiscaux favorables et évolution récente du marché de l'immobilier tendent à limiter l'écart entre les prix de l'immobilier neuf et de l'ancien, jusqu'à favoriser les logements neufs. C'est le constat dressé par le magazine immobilier Popimmo.fr dans son article Logement neuf et ancien : quel est le moins cher ? Frais de notaires réduits, exonération de taxe foncière, moindres charges, c'est le bon moment pour choisir un bien immobilier neuf.

Quels sont les coûts pour devenir propriétaire ?

Lorsqu'un particulier souhaite acheter un bien pour y vivre, il hésite souvent entre acheter un bien neuf ou un bien ancien à surface équivalente. L'arbitre sera le coût d'achat. Or, les a priori ont la vie dure : un logement neuf serait plus cher qu'un logement ancien. Cependant, selon une étude de 2015 menée par le site Seloger.com, la moyenne nationale du coût d'acquisition d'un bien ancien est environ 15% supérieur à celui d'un bien neuf.

Cet écart s'explique notamment par les charges dont le propriétaire devra s'acquitter, plus lourdes dans l'ancien. Les frais de notaires sont par exemple de 8% en moyenne contre 3% dans le neuf. De plus, un logement neuf offre une exonération de taxe foncière pendant 2 ans, argument supplémentaire en faveur du neuf.

D'autre part, un bien ancien demandera le plus souvent des coûts annexes qui augmenteront son prix d'achat total, ce qui n'est pas le cas dans le neuf :

  • Rénovation des équipements de chauffage
  • Remplacement des fenêtres et travaux d'isolation
  • Changement de revêtement des sols, des murs
  • Autres appels de charges exceptionnels dans le cadre d'une copropriété

L'investisseur peut profiter d'aides fiscales à son achat dans le neuf

Un investissement locatif dans le neuf permet de bénéficier d'un dispositif d'aide mis en place par le gouvernement : la loi Pinel. En vigueur jusqu'en décembre 2016, la loi Pinel offre deux avantages majeurs en faveur d'un investissement dans l'immobilier neuf :

  • Premier argument de poids du dispositif Pinel : les avantages fiscaux qu'il offre. Selon la durée de location choisie (6, 9 ou 12 ans), le propriétaire pourra bénéficier de 12 à 21% de réduction d'impôts dans la limite de 300 000 € d'investissement, soit une réduction maximale de 63 000 € sur le prix d'achat d'un appartement neuf ou d'une maison à louer.
  • Second avantage : la possibilité de louer le logement à un membre de sa famille. Tant que celui-ci est déclaré dans un foyer fiscal différent de celui du propriétaire, il pourra occuper le logement : particulièrement appréciable pour les étudiants ou pour les personnes âgées dont les ressources sont limitées et qui souhaitent garder leur indépendance.

Si le choix de l'investisseur se porte sur un appartement neuf meublé, comme le proposent les résidences services étudiantes et séniors, il peut profiter du dispositif LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel). Dans le blog de  LP Promotion Investir-residence-services.fr, l'article Dispositif fiscal LMNP : Décryptage pour un investissement en résidence services rappelle que ce dispositif de défiscalisation immobilière permet d'obtenir une réduction d'impôts de 11% du prix du bien neuf en résidences services, voire de récupérer la TVA sous condition.

Pour vivre ou pour investir ?

Nous vous accompagnons
dans votre projet

Envoyez-nous un message nous vous contacterons dans les plus brefs délais

Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. LP Promotion accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.