La fin des taux immobiliers exceptionnellement bas en 2017 ?

On observe chaque mois une nouvelle baisse des taux d'emprunts immobiliers et chaque mois un nouveau record est battu. Alors que le marché immobilier est en excellente forme, des hausses apparaissent à l'horizon. La fin d'année 2016 sera alors probablement le dernier moment pour profiter de ces taux particulièrement attractifs.

Ventes en hausses et confiance des professionnels

Avec le soutien de mesures gouvernementales incitatives, en particulier le Prêt à Taux Zéro et la loi Pinel, le marché immobilier français s'est fait une nouvelle santé en 2016. Poussées par des taux d'emprunts rarement aussi faibles, les ventes dans le neuf ont augmentées de près de 23% durant le premier semestre de l'année.

Il est encore difficile de se prononcer sur la fin d'année, mais 38% des professionnels s'attendent également à une hausse des ventes pour les 12 prochains mois, comme ils le déclarent dans le dernier baromètre du moral des professionnels de l'immobilier réalisé par le Crédit Foncier. Par ailleurs, ils sont 78% à se dire optimistes quant à l'évolution du marché pour l'année 2017. La confiance est donc de mise ; en revanche, beaucoup entrevoient l'arrivée de hausses des taux.

Investissements immobiliers : profitez de la fin d'année 2016 !

Si aujourd'hui un projet immobilier peut se financer avec des taux allant de 1,3% pour 15 ans à 1,8% pour 25 ans, rien ne garantit que les banques procèdent à de nouvelles baisses ou, tout du moins, maintiennent ces taux en 2017. La tendance pourrait même se tourner vers une hausse des taux.

Actuellement, aucune ne semble prête à inverser la tendance baissière. Cependant, celle-ci pourrait s'amorcer du fait de politiques économiques extérieures. En effet, nos voisins d'outre-Atlantique, et plus précisément la Réserve Fédérale Américaine, a décidé d'augmenter ses taux dans le courant du mois de décembre 2016. Par ailleurs, la Banque Centrale Européenne a également choisi de supprimer son programme de rachats actifs. Enfin, les banques devront faire face sous peu, à une politique plus exigeante concernant la gestion de leur fonds propres, ce qui rendra la course aux taux bas bien plus ardue.

Que vous soyez investisseur ou primo-accédant, si vous souhaitez bénéficier des taux les plus intéressants, c'est durant les mois de novembre et décembre 2016 que vous devrez prendre la décision de concrétiser votre projet immobilier !

2016, l'année pour investir dans l'immobilier locatif

Si les taux bas présentent un avantage, c’est bien qu’ils permettent aux investisseurs de réduire significativement le montant du remboursement auprès des banques et par conséquent d’accroitre la rentabilité de leur investissement locatif.

Egalement, afin d’assurer l’occupation de leur logement, les économies réalisées sur l'emprunt offrent une marge de manœuvre suffisante pour fixer un montant de loyer attractif, qui séduira notamment la population étudiante.

Pourquoi acheter son logement maintenant ?

Vous désirez acheter un logement neuf en résidence principale ou réaliser un investissement locatif ? Si vous profitez de ces dernières offres de prêt à taux plancher, vous serez en mesure de réduire le coût de votre emprunt ou de revoir vos attentes à la hausse. En effet, ces taux bas vous permettront d'emprunter une somme plus importante pour le même coût, donc d’acquérir un logement mieux situé géographiquement, d'opter pour une maison ou un appartement offrant une plus grande surface ou encore de faire le choix d’un logement de standing présentant des finitions et des matériaux de meilleure qualité.

Toutes les infos pour bien calculer votre capacité d'emprunt

 

 

 

 

Pour vivre ou pour investir ?

Nous vous accompagnons
dans votre projet

Envoyez-nous un message nous vous contacterons dans les plus brefs délais

Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. LP Promotion accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.