Rencontres de l'Immobilier 2016 : la reprise se confirme à Toulouse !

Après une période de creux depuis 2010, le marché de l'immobilier neuf reprend sensiblement en 2016 sur la métropole toulousaine. Dans ce contexte favorable à la production immobilière, Pierre Aoun, Directeur Général adjoint de LP Promotion, est intervenu lors des premières Rencontres de l'Immobilier organisées par La Tribune Toulouse vendredi 23 septembre dernier.

Nette reprise du marché immobilier neuf à Toulouse

Ces premières Rencontres de l'Immobilier étaient teintées d'optimisme : Pierre Aoun, Raphaël Catonnet (Directeur Général d'Oppidea), Jean-Paul Coltat ( DG du Groupe des Chalets), Jacques Rubio (DG de Kaufman & Broad Grand Sud-Ouest), ainsi que Patrick Saint-Agne, président de la FPI, se sont félicités des excellents chiffres annoncés par la dernière vague de l'Observer de l'immobilier neuf pour le 2ème trimestre 2016.

Les récentes décisions politiques ont en effet été bénéfiques pour le marché du neuf : la loi Pinel prolongée en 2017, le Prêt à Taux Zéro renforcé depuis janvier 2016, ainsi que faibles taux pratiqués par les banques, ont dynamisé l'investissement locatif et l'accession à la propriété sur Toulouse et son agglomération. Ainsi, les ventes dans le neuf ont augmenté de 29% en 2016 sur l'aire urbaine de Toulouse, comparé au 2ème trimestre 2015, et le nombre total de ventes de biens neufs (prévision de 7 600 d'ici la fin de l'année) devrait revenir au niveau d'avant crise en 2010.

Chiffres 2013 de l'immobilier neuf à Toulouse

Si les ventes à occupants ont progressé de 16% au cours du 2ème trimestre 2016 par rapport à la même période 2015, celles à investisseurs ont bondi de 34%. Parallèlement, le prix moyen des ventes reste stable dans la métropole, avec une augmentation du prix au mètre carré presque nulle : passant de 3 419 € au deuxième trimestre 2015 contre 3 420 € un an plus tard. De plus, avec un prix moyen de 3 413 € au mètre carré, l'aire urbaine de Toulouse est en dehors du top 10 des métropoles françaises les plus onéreuses. D'où un attrait renforcé pour les investisseurs.

Pierre Aoun : "Il faut investir pour demain dès la reprise"

Cette conférence de presse fut également l'occasion pour Pierre Aoun d'insister sur le positionnement de LP Promotion, un acteur local et indépendant, présent majoritairement à Toulouse et Bordeaux. La production de près de 1 000 logements par an répartis sur ces deux métropoles sera portée à 1500 d'ici 2018. LP Promotion souhaite ainsi contribuer à l'enrichissement de la diversité du parc de logements (appartements, maisons, résidences services), avec pour objectif premier la qualité d'usage pour les résidents.

En insistant sur l'importance de l'innovation pour la pérennité du secteur immobilier, Pierre Aoun s'est exprimé sur le département Recherche & Développement de LP Promotion : "Il faut investir pour demain dès la reprise". Il a rappelé que si le marché est actuellement alimenté par les investisseurs, on ne doit pas oublier les propriétaires occupants et les accédants à la propriété. Il a notamment évoqué l'idée de logements modulables permettant aux foyers à revenus modestes d'accéder à la propriété.

Pour vivre ou pour investir ?

Nous vous accompagnons
dans votre projet

Envoyez-nous un message nous vous contacterons dans les plus brefs délais

Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. LP Promotion accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.