Loi Pinel : les 7 atouts de l’immobilier neuf pour investir

Réduction d’impôt et aides fiscales, attractivité locative supérieure, ou sérénité apportée par les garanties de la VEFA (Vente en l’Etat Futur d’Achèvement) sont autant d’atouts qui concourent au succès et à la rentabilité de votre investissement locatif dans l’immobilier neuf.

1. Jusqu’à 63 000€ de réduction d’impôts

En investissant dans l’immobilier neuf, vous bénéficiez d’une mesure gouvernementale incitative : la loi Pinel.

Selon la durée de votre investissement locatif (au choix, 6, 9 ou 12 ans) vous bénéficiez de réductions d’impôts de 12 à 21% du prix d’achat du bien neuf. Limité à 300 000€, l’investissement Pinel permet ainsi d’obtenir une réduction d’impôt de 63 000€ maximum sur 12 ans.

Vous en saurez plus en lisant notre article : Comment bénéficier de la loi Pinel ?

2. Des frais de notaire réduits

L’achat d’un bien immobilier est soumis à des frais d’acquisition, aussi appelés « frais de notaire », comprenant les émoluments du notaire, les droits de mutation, la contribution de sécurité immobilière, ainsi que divers frais.

Afin de favoriser le marché de la construction, l’immobilier neuf est soumis à des frais de notaires de 2 à 3% de la valeur du bien, contre 7 à 8% pour un bien ancien.

Par exemple, vous souhaitez investir 150 000€ dans un bien immobilier :

  • Vous investissez dans un appartement neuf : les frais de notaire se monteront à 4 500€ maximum.
  • Vous investissez dans un appartement ancien : les frais de notaire se monteront à 12 000€.

La valeur d’un bien ancien étant souvent moins élevée qu’un bien neuf comparable, les frais de notaires réduits permettent de rattraper cette différence en faveur du bien neuf.

3. Un logement attractif qui trouvera locataire

L’attractivité auprès des locataires est un atout supplémentaire d’un bien immobilier neuf.

En effet, il répond d’une part aux standards de confort recherchés par le locataire : isolation phonique et thermique, volets roulants électriques, place de parking réservée dans la résidence et, de plus en plus souvent, installations domotiques.

D’autre part, un appartement neuf ou une maison répond à la dernière norme énergétique RT 2012 : vous pouvez ainsi garantir à votre futur locataire des économies sur sa facture énergétique, ainsi qu’un meilleur confort de vie été comme hiver.

 Ainsi, à bien équivalent, un appartement neuf sera souvent loué plus vite qu’un appartement ancien.

4. Un appartement clé en main, prêt à être loué

Les appartements neufs mis sur le marché par les promoteurs immobiliers sont souvent livrés finis, avec une cuisine aménagée et une salle d’eau fonctionnelle. Ainsi, il est possible de mettre rapidement votre bien en location afin de limiter la période de vacance. Votre rentabilité locative en sera d’autant meilleure.

Investir dans un bien immobilier ancien nécessite souvent une mise en conformité aux standards du marché pour répondre à la demande des locataires potentiels : changement de la chaudière, des huisseries, travaux d’isolation des combles pour une maison, rafraichissement des finitions… Les délais de mise en location sont d’autant rallongés, ce qui grève la rentabilité locative de votre investissement.

5. De faibles charges de copropriété

Lors d’un investissement dans un appartement, le propriétaire-bailleur devient copropriétaire de la résidence, ce qui implique le paiement de charges de copropriété au syndic : gestion de l’immeuble, entretien des abords, des parties communes, des équipements, gardiennage et ramassage des ordures ménagères.

S’ajoutent à ces frais des appels de fonds ponctuels pour la rénovation des ascenseurs ou un ravalement de façade par exemple.

Les charges de copropriété d’une résidence neuve sont plus faibles : pas d’appel de fond exceptionnel avant plusieurs années et coût d’entretien des parties communes réduit au minimum. De plus, les appartements d’une résidence neuve sont souvent équipés de systèmes de chauffage individuel dont le coût de maintenance est moins élevé que pour la chaudière collective d’une résidence ancienne.

6. De solides garanties avec la VEFA

La Vente en l'Etat Futur d'Achèvement ou VEFA consiste à acheter un logement neuf ou sur plans. Ce contrat de vente offre des garanties à l’acheteur sur les éventuels vices cachés et sur la solvabilité du constructeur :

  • Garantie de remboursement de la totalité des sommes versées par l’acquéreur si le logement ne peut être achevé. Le remboursement est effectué par l’assurance bancaire du promoteur.
  • Garantie d’achèvement du chantier. Cette assurance prise par le promoteur auprès d’une banque ou d’une société d’assurance permet le financement de la fin du chantier en cas de défaillance du promoteur.
  • Garanties de parfait achèvement à la livraison de l’immeuble imposant au promoteur la mise en conformité d’éventuels défauts constatés sur le gros œuvre.
  • Garantie de bon fonctionnement couvrant l’acheteur pendant les 2 ans après la livraison du bien sur les défauts éventuels du second œuvre (éléments dissociables comme la robinetterie, les ouvrants, les revêtements de sols, chaudière, etc.).
  • Garantie décennale valable 10 ans comme son nom l’indique couvrant tout élément hors second œuvre rendant le logement impropre à l’habitation ou affectant sa solidité (toiture, murs, fondations, canalisations, défauts d’étanchéité, etc.)

Ainsi, la VEFA permet au particulier achetant un logement neuf de sécuriser son investissement sur la durée en évitant les mauvaises surprises souvent occasionnées dans l’immobilier ancien.

Membre de la Fédération des Promoteurs Immobiliers, LP Promotion offre l’ensemble de ses garanties à ses clients.

7. Une exonération de taxe foncière pendant 2 ans

Enfin, l’immobilier neuf bénéficie d’une exonération temporaire de la taxe foncière sur les propriétés bâties afin de favoriser le marché. Sont concernés les maisons et appartements achetés neufs ou en VEFA.

Cette exonération est accordée pour une durée de 2 ans à compter du 1er janvier suivant l’achèvement du logement. Cependant, s’agissant d’une taxe locale, la commune où le logement est situé peut supprimer totalement ou partiellement cette exonération, ou au contraire l’étendre à 5 ans sous condition.

Ce dernier atout de l’immobilier neuf permet au propriétaire-bailleur une meilleure rentabilité de son investissement dans la mesure où il ne paie pas de taxe foncière pendant 2 ans, taxe pouvant se monter à 1,5 voire 2 loyers à Toulouse ou Bordeaux.

 

Toutes les infos pour bien investir à Toulouse ou Bordeaux dans notre Guide Pinel : Recevez votre Guide Pinel par mail

 

En savoir plus sur la loi Pinel :

Pour vivre ou pour investir ?

Nous vous accompagnons
dans votre projet

Envoyez-nous un message nous vous contacterons dans les plus brefs délais

Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. LP Promotion accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.