Perspective d'intérieur d'un logement LP Promotion

Acheter un bien immobilier neuf sans apport, c’est possible

Contenu
Texte Libre

Une rencontre avec les courtiers, les banques et autres organismes financiers est programmée pour votre prêt immobilier et vous n’avez pas épargné pour. Pas de Livret A, pas d’assurance vie, encore moins de PEL ou de PERP ? Pas de panique, l’emprunt est possible, même sans apport personnel !

Qu’est-ce qu’un apport personnel ?

L’apport personnel représente la somme d’argent que vous avez réussi à épargner et avec laquelle vous allez pouvoir financer une partie de votre achat de bien immobilier neuf.

De manière générale, celui-ci sert à couvrir les frais annexes tels que les frais de notaire, l’assurance ou encore les frais d’agence.

Toutefois, il arrive que certaines banques demandent à ce qu’un apport de 10% soit réalisé pour assurer le financement. La raison ? Sélectionner les meilleurs dossiers et éviter les risques d’insolvabilité. Fournir un apport personnel permet de prouver sa capacité d’épargne et vous donnera l’image d’un client sérieux qui n’est pas un habitué des découverts et sait être responsable de ses finances.

Comment emprunter sans apport ?

Emprunter sans apport personnel est possible si vous pouvez prouver votre bonne santé financière… Comment faire ? Quels sont les critères sur lesquels se basent les établissements bancaires pour vérifier la santé financière d’un dossier de financement ?

L’état des comptes en banque

Si vous êtes un habitué des découverts et que votre compte est rapidement à 0 tous les mois, vous représentez un risque pour l’établissement bancaire. Et ça, les banques n’aiment pas… Notre conseil, assurez-vous que vos dépenses soient toujours inférieures aux entrées d'argent (salaires, primes, loyers perçus…) et que votre compte en banque soit irréprochable (tout comme celui de votre conjoint(e) si vous empruntez à deux).

Avoir une épargne importante sur des comptes de type Livret A ou assurance représente un autre indicateur pouvant favoriser votre dossier auprès des banques. Même si vous ne souhaitez pas puiser dans ces comptes pour votre emprunt, cela montrera malgré tout votre capacité à gérer vos finances.

Votre situation personnelle et professionnelle

Un futur emprunteur doit avoir une situation personnelle en accord avec son projet d’achat immobilier.

L’âge, la santé et la situation professionnelle des emprunteurs peuvent avoir des conséquences sur la demande de prêt.

À titre d’exemple, une personne de 58 ans en recherche d’emploi représentera des risques plus élevés pour les établissements financiers qu’une personne de 33 ans qui ne fume pas.

Le type de fonction occupée ainsi que le contrat de travail auront également un impact sur l’accord de prêt. Une personne en CDI depuis 6 ans sera un gage de réassurance pour un banquier par rapport à un intérimaire ou une personne en CDD de 3 mois.

La régularité de vos revenus financiers est un élément très important pour les banques. Même si le salaire est bien souvent la part la plus importante d’entrée d’argent, d’autres revenus peuvent aussi entrer en considération dans votre dossier : rentes, primes, loyers perçus d’un appartement que vous louez, etc…

Les aides pour acheter sans apport personnel

Des aides financières sont mises à disposition selon votre situation pour vous aider à acheter votre futur logement neuf sans apport. Celles-ci sont nombreuses mais vous devez remplir certaines conditions pour pouvoir y accéder. Voici une liste des aides financières les plus répandues dans le cadre d’un achat immobilier :

Prêt à Taux Zéro (PTZ) : Disponible sur certaines zones géographiques et soumis à certaines conditions de ressources, ce prêt vous permet d’emprunter jusqu’à 40% du bien immobilier neuf à taux zéro.

Prêt conventionné : Attribué sans conditions de ressources, il peut couvrir 100 % de l’achat mais n’est pas cumulable avec un prêt immobilier classique.

Prêt d’action logement (PAL) : anciennement appelé prêt 1% logement, il peut couvrir jusqu’à 30% du coût du projet immobilier ou varier selon la zone géographique.

Prêt d’accession sociale (PAS) : Soumis à des conditions de ressources, ce prêt peut également couvrir l’intégralité du projet immobilier neuf, hors frais de notaire, d’hypothèque  et de dossier.

Comptes PEL / CEL : des comptes en banque qui vous permettent de percevoir des primes de l’Etat en cas d’emprunt immobilier.

En bref

Oui, l’achat d’un logement neuf sans apport est possible, mais il faudra présenter un dossier complet et rassurer les banques afin qu’elles acceptent de vous prêter la somme nécessaire à l’achat. Des aides de l’Etat sont également disponibles pour compléter votre financement personnel.

Êtes-vous éligible au Prêt à Taux Zéro (PTZ) ? Testez dès maintenant !